Le tacot : Ligne de Dijon à Châtillon-sur-Seine (105 km)

Le "tacot" était autrefois un train qui desservait le nord de Dijon.

Trois lignes existaient au départ de la gare dijonnaise de Porte-Neuve

  • Une qui passait à Is sur Tille, Grancey le Château, Recey sur Ource et qui se terminait à Châtillon sur Seine
  • Une autre voie passait à Saint Seine l'Abbaye, Aignay le Duc et se terminait elle-aussi à Châtillon sur Seine.
  • Une troisième qui partait de Baigneux les Juifs et qui fusionnait avec la seconde à Aisey sur Seine

Quelques gares du "tacot"

 (source "forum du rail jadis")

La construction des lignes de tramways départementaux sur voie métrique  s'est décidée à la fin du XIXème siècle. Il fallait 2heures 30 pour aller de Baigneux les Juifs à Châtillon sur Seine !!

Au départ quatre trains circulaient chaque jour, puis rapidement ce nombre fut réduit pour se terminer à un aller et retour journalier.

Ouverture de la ligne de Dijon à Châtillon-sur-Seine

  • Châtillon-sur-Seine - Aignay-le-Duc : 9 mars 1891
  • Dijon Porte-Neuve - Val-Suzon-Haut : 15 septembre 1903 ; (Ahuy - Vantoux - Messigny)
  • Val-Suzon-Haut - Saint-Seine-l'Abbaye : 15 décembre 1903
  • St-Seine-l'Abbaye - Lamargelle : 1er septembre 1913
  • Lamargelle - Aignay-le-Duc : 3 juin 1914. (Poiseul-La-Grange - Echalot - Etalente)

La généralisation de l'abandon de la voie ferrée se déroula dès 1933-1934 pour les voyageurs. Certains tronçons, où le trafic marchandises demeurait important, survécurent jusqu'en 1936-1939.

Additional information